Sélectionner une page

Afin de figer le temps et de retarder le vieillissement de la peau de votre visage, le lissage du visage au collagène naturel et à l’acide hyaluronique peuvent être deux techniques anti-rides très efficaces. Parce qu’elles sont toutes deux des molécules naturelles présente dans l’organisme, lorsqu’il s’agit de faire un choix entre les deux pour l’achat d’une crème ou encore pour des injections, on peut alors se retrouver sans solution. Voici nos conseils pour éclairer votre choix.

Connaître le collagène naturel et l’acide hyaluronique

Ces deux ingrédients présents dans de nombreux produits cosmétiques sont d’abord des molécules présentes dans l’organisme et notamment dans nos tissus. Dans les produits anti-âges comme dans les injections, elles ont pour but principal de retenir l’eau, ainsi que de maintenir la fermeté des tissus et l’élasticité de la peau. Voici les propriétés différentes des deux molécules :

  • Le collagène

Naturellement contenu dans l’organisme et notamment dans les fibres de la peau, le collagène assure la solidité de la peau. C’est à partir de l’âge de 25 ans en moyenne que sa production naturelle diminue, avec une accélération de sa réduction à partir de 40 ans.

  • L’acide hyaluronique

L’acide hyaluronique qui a pour fonction de transporter, mais aussi de fixer l’eau dans la peau permet alors de préserver l’élasticité de l’épiderme. C’est à partir de l’âge de 40 ans que sa production naturelle et donc sa présence dans l’organisme diminue.

C’est en partie, parce que le collagène naturel et l’acide hyaluronique ont une production qui diminue au fil du temps, que le vieillissement de la peau devient visible.

Collagène VS acide hyaluronique

  • +1 pour l’acide hyaluronique : parce qu’il est d’origine bovine, marine ou végétal, l’application d’un produit contenant du collagène sur votre peau demande d’effectuer un test d’allergie aux produits contenant du collagène une quinzaine de jours avant la première utilisation. Du côté de l’acide hyaluronique, cette molécule peut être d’origine animale ou synthétique, mais elle est très bien acceptée par notre organisme et ne requiert alors aucun test d’allergie.
  • +1 pour l’acide hyaluronique : s’il est appliqué sur la peau sous la forme d’une crème, l’acide hyaluronique agit comme une éponge en retenant l’eau sur la peau, ce qui permet de la repulper. Le collagène quant à lui ne peut assurer aucun effet anti-âge appliqué de cette manière, mais plutôt un effet tenseur temporaire. Parce que dans les produits cosmétiques, seul l’acide hyaluronique a une action hydratante intéressante, le collagène a une utilité seulement lorsqu’il est injecté.

La combinaison parfaite

Malgré le fait que l’acide hyaluronique semble avoir pris le dessus, nous pouvons dire que les deux molécules ne vont pas l’une sans l’autre. Alors que l’acide hyaluronique absorbe l’eau et la retient pour hydrater la peau et combler les rides, le collagène est une protéine qui garde notre peau en bonne santé, préserve son élasticité et assure la régénération des tissus. De ce fait, on estime qu’il est très intéressant de combiner les deux, surtout à partir de l’âge de 40 ans, période où la production naturelle des deux molécules diminue drastiquement. On peut alors par exemple, aisément appliquer une crème à base de collagène tout en effectuant des injections d’acide hyaluronique.

En fonction de vos constats sur la peau de votre visage : perte d’élasticité, de fermeté, manque d’hydratation, teint altéré, rides visibles, et plus encore, vous pourrez trouver des conseils auprès des professionnels de votre institut de beauté et d’esthétique. Acide hyaluronique, collagène, en crème ou/et en injection et combinaison parfaite des deux molécules, chaque peau à ses propres besoins, ses problèmes ainsi que ses spécificités qui peuvent être traités de façon personnalisée pour obtenir un maximum de résultats.

Shares
Share This