Sélectionner une page

Dès la première application, le gommage devient un geste de beauté indispensable tant il apporte un effet peau neuve au visage. Cependant, un gommage pour le visage sur une peau sensible peut faire beaucoup de dégâts sur l’épiderme si vous ne prenez pas certaines précautions. En effet, les peaux sensibles sont fortement sujettes aux rougeurs et aux inflammations. Voici 4 erreurs à éviter si vous avez la peau sensible.

Ne pas faire attention aux ingrédients des gommages

Pour tous les types de peau, mais en particulier pour les peaux sensibles à très sensibles, un gommage doit être effectué sur la peau du visage si et seulement si on a porté attention aux ingrédients que contient le produit. En effet, certains ingrédients que contiennent les gommages sont très abrasifs et peuvent fortement abîmer et agresser l’épiderme. Pour les peaux sensibles, mieux vaut opter pour une exfoliation chimique ou enzymatique dont les principes actifs, généralement l’acide salicylique et les acides de fruits vont dissoudre et retirer les cellules mortes de la peau sans l’agresser. Ces produits sont généralement simplement à laisser poser sur la peau, sans frotter ce qui permet de ne pas endommager le film protecteur des peaux sensibles.

Utiliser un gommage trop régulièrement

Même si la sensation de peau neuve, lisse et douce qu’il laisse sur l’épiderme est on ne peut plus agréable, veillez à ne pas trop utiliser votre exfoliant enzymatique ou votre gommage très doux pour peau sensible car celui-ci n’est pas conçu pour être un soin quotidien. En effet, s’il permet de lutter efficacement contre le teint terne, de chasser les impuretés et de désincruster les cellules mortes de la peau, son utilisation sans modération peut entraîner les effets contraires: une surproduction de sébum, une poussée d’acné ou encore un dessèchement important. Les peaux sensibles peuvent alors se retrouver dans ce cas très fragilisées. Pour ne pas abuser de ce type de produit, utilisez-le préférablement une seule fois toutes les deux semaines et préférez utiliser d’autres produits doux au quotidien comme un nettoyant pour le visage spécial peaux sensibles.

Rincer un gommage avec l’eau du robinet

Que l’on ait une peau sensible ou non, le réflexe après un gommage est de rincer le produit avec l’eau du robinet. Cependant, parce que l’eau du robinet est pleine de calcaire, ce geste est à éviter car le calcaire a tendance à agresser et à fortement abîmer les peaux sensibles. L’eau du robinet est en fait à éviter le plus souvent possible sur les peaux sensibles. Pour rincer votre gommage, soulager une irritation ou vous débarrasser d’un surplus de produits, privilégiez alors le rinçage du visage à l’aide d’un brumisateur d’eau thermale ou de l’eau de rose qui sera beaucoup plus douce et sans calcaire. Pour ne pas irriter votre peau lors du séchage, évitez également de frotter votre visage sur une serviette, mais tamponnez votre peau délicatement sur un mouchoir en papier doux.

Ne pas hydrater sa peau après un gommage

Après un gommage, les peaux sensibles ont besoin d’être bien hydratées car les laisser s’assécher est une grosse erreur qui va favoriser la production de sébum et aggraver la sensibilité. Les peaux sensibles ont besoin, plus que tout autre type de peau, d’être en permanence hydratée et surtout après un soin exfoliant. L’hydratation après le gommage permet en fait de recréer une barrière de protection sur l’épiderme afin que la peau soit protégée des agressions extérieures, mais aussi qu’elle retrouve un certain confort. Pour hydrater une peau sensible après un gommage, on applique un soin de jour nourrissant et hydratant doté d’un SPF le matin ou alors une crème de nuit nourrissante le soir.

Shares
Share This